Couvent du Mont Sainte Odile

Reste d’un cadran solaire  sur la face sud de la chapelle.

 La pierre serait un élément d’un cadran construit vers les années . . . . sur un mur  du couvent.  

  En prolongeant les lignes horaires on constaterait qu'elles sont bien concourantes. Il faudrait pouvoir rerouver les pierre manquantes pour reconstituer le cadran d'origine.           

                     

                                                                                          

 

Un bloc gnomonique

 

Ce petit bloc de grès a été découvert par des agents du Couvent, aux bords des murs de l'édifice. Il a été placé en sécurité dans le bureau du directeur adjoint. Il présente sur l'une de ses faces un cadran solaire.

Le tracé des lignes horaires est correcte et correspond à une latitude de 48,45° qui est celle du Couvent.

                                          

              

Deux petits cadrans

Ces deux cadrans réalisés par les moines du Couvent, ont été gravés sur les montants de la fenêtre du vitrail de Sainte Odile située à gauche de la chapelle du tombeau.

 

 

 

Retour

Accueil