ROSHEIM   ÉGLISE  SAINT-PIERRE  ET  SAINT-PAUL

 

PLAN

ACCUEIL 

              L'église Saint-Pierre et Saint-Paul qui date du 11ème siècle est un joyau de l'art roman. Le cadran qui se trouve sur sa face sud daterait lui du 12ème siècle.

 

             Ce cadran est un cadran canonial : c'est -à-dire qu'il indique les heures des prières religieuses. Malheureusement le tracé est à peine visible. D'ailleurs, le cadran lui-même est très difficile à trouver, bien qu'il soit à hauteur des yeux près de l'entrée de l'église.

   cadran canonial

  croquis

                                                                                                                                                                                                                     

Le cercle tracé, d'environ 51 cm de diamètre, est divisé en 24 secteurs mesurant chacun 15°. Les extrémités des 24 rayons sont accentuées par un gros point. Le style disparu été fixé au point de jonction de trois grosses pierres de taille. Les lignes horaires portées par les 24 rayons avaient un double numérotage voire même triple pour certaines :   l'un marqué en chiffres romains, l'autre consistant en des traits barrant les lignes, le nombre de traits correspondant à l'heure indiquée. On remarquera que la ligne de midi est marquée XII, mais aussi bizarrement 1 d'où le décalage d'une unité pour les lignes suivantes.

Détail amusant : la présence de trois traces assez profondes à droite du demi-cercle inférieur.  Celles-ci proviennent de l'affutage des outils des vignerons qui espéraient ainsi obtenir la bénédiction divine de travaux.

 Voir aussi rue de l'église, à côté de l'église Saint-Etienne, un cadran équatorial semi-cylindrique situé au haut d'un poteau de portail.