LES TROIS CADRANS DE DASYPODIUS

Ces trois cadrans sont l'oeuvre du mathématicien Conrad Dasypodius qui enseignait à l'Université de l'époque et de son ami David Wolkenstein, musicien et professeur de mathématiques. Chargés de la construction de la 2ème horloge astronomique de Strasbourg, ils avaient besoin de cadrans solaires pour contrôler son bon fonctionnement.    

Ces cadrans d'abord peints ont été installés en 1572. Lors d'une restauration en 1669, les lignes horaires et les chiffres ont été gravés dans le grès.

Dans partie supérieure du fronton se situe le grand cadran vertical déclinant.

La pointe du style en fer forgé se termine par un soleil.étoilé. Les segments de lignes horaires se terminent par de petites flêches qui aboutissent sur les des chiffres romains de 5 heures à 2 heures. Bizarrement, la ligne horaire de 3 heures n'est pas marquée alors que le chiffre qui correspond est écrit en arabe.

A remarquer sur cette photo que la lettre X pour 10 est artistiquement tracée. 1669 date de la 1ère restauration.

 

Dans le coin droit de ce fronton triangulaire, se situe le cadran donnant les heures italiques et babyloniques.

Les heures babyloniques, marquées 1, 2, 3, 4, ..., 8, dans le haut droit du cadran indiquent depuis combien de temps le Soleil est levé. 

Les heures italiques, marquées 11, 12, 13, 14, ..., 20, au bouts des lignes presque verticales, indiquent depuis combien de temps le Soleil est couché. Les nombres obtenus en retranchant de 24 ces heures italiques indiquent dans combien de temps le Soleil va se coucher.  Il faut prendre en considération la position de l'ombre de l'extrémité du style. Les lignes horaires sont limitées en haut et en bas par les courbes de déclinaison correspondant en haut au solstice d'hiver, et en bas au solstice d'été.

Au-dessus du cadran, une devise latine : "TEMPUS EDAX RERUM" = "le temps dévoreur des choses".

                   

Et sous cette inscription, trois mots en latin : "HORA AB ORTU"  = heure depuis le lever.

A gauche du cadran, en latin : "HORA AB OCCASU" = heure depuis le coucher.

Dans la partie gauche du fronton, un cadran très original donne azimut et hauteur du Soleil.

 

Le couple (azimut, hauteur) détermine les coordonnées horizontales du Soleil. Les lignes verticales donnent l'azimut, de 20° en 20°. Les courbes graduées 10°, 20°, 30°, ..., donnent la hauteur du Soleil. Sur la photo on peut lire un azimut proche de 0 avant midi et une hauteur voisine de 35°.

Au-dessus du cadran, une devise  : " VERITAS TEMPORIS FILIA" = " la vériré est fille du temps".

 

L'horloge extérieure reliée par une dizaine de tiges et de cardans à l'horloge astronomique a une certaine originalité : la grande aiguille donne l'heure officielle, alors que la petite indique le jour de la semaine et avec son contrepoids la planète régissant le jour correspondant. Sur le cadran on trouve différentes dates  : installation 1572, restaurations 1669, ... . Son état actuel est dû à Schwilgué.

RETOUR SUITE